Zaspéro – Bonsoir EP

Zaspéro vous invite dans son univers lointain aux allures oniriques : « Bonsoir », son deuxième EP, s’inscrit dans une House expérimentale aux saveurs variées, exotique et progressive. Véritable hommage à la langue de Molière, ses productions transportent aussi bien dans l’espace, par des sonorités rappelant l’Asie, que dans le temps, saluant le french boogie de la fin des années 1970.

« Hors contexte » est une mise en bouche alléchante. A une introduction vocale des plus métaphysiques et cinématographiques succède un jeu combatif de plusieurs forces : la mélodie au synthé ayant des allures de clavecin, rappelant une période révolue, contraste avec la profondeur et la rondeur d’un rythme très contemporain, dont les cymbales nous titillent l’oreille. Les vocals se mécanisent, la voix humaine s’automatise, notre corps se robotise ; nous voilà attirés vers le dancefloor. Le voyage auditif se poursuit en douceur avec une track au rythme souple, grave et profond, sublimé par des nappes légères, pour un effet planant garanti. L’originalité des vocals made by Zaspéro fait de « Ahlala… La vie des fois… » une expérimentation inédite. L’EP se clôt avec « Feel Glad and Sad » qui, par son beat viril et percutant, achève de nous faire danser, happés par un rythme effréné. Un groove assez innovant et pour le moins efficace résulte du savant mélange entre percussions africaines et vocals français aux airs désuets.
Les morceaux contrastés qui se complètent et se répondent de « Bonsoir », le deuxième EP de Zaspéro, témoignent d’un style arrivé à maturité, puisant son originalité dans l’expérimentation perpétuelle. Et à l’artiste de rajouter « La nouveauté, c’est que je m’adresse à vous depuis là-bas ».